Mainmise de la Turquie sur le pétrole grec : l’heure de vérité

Ca y est : par une série de décisions en date du 16 mars 2012, le Conseil des ministres turc  a prévu d’autoriser l’exploitation pétrolière dans une partie de la zone économique exclusive turque, mais aussi au sud de Rhodes et de l’île grecque de Kastellorizo.

Une atteinte aux droits souverains de la Grèce, puisque ces régions correspondent à des régions qu’Athènes est en droit d’intégrer dans sa zone économique exclusive (zee) en application du droit de la mer (sur la carte, il s’agit de la zone située à l’ouest de la zone chypriote plus foncée). Une atteinte aussi, au patrimoine du peuple grec, à ses ressources naturelles.

C’est un test grandeur nature pour la Grèce, affaiblie politiquement, militairement (la protection de la zee d’un pays incombe à sa marine nationale), et moralement  par la crise.

Soit le gouvernement grec laissera faire, se contentant de quelques déclarations qui passeront inaperçues, comme vient de le faire son ministre des affaires étrangères, soit il se mobilisera avec ses partenaires européens qui devront choisir entre le marché turc et l’Europe de la défense…

Ci-dessous, l’une des cartes diffusées dans le journal officiel du gouvernement turc, montrant clairement que la Turquie compte notamment « effacer » de la carte toute la zone située au sud de Rhodes et de Kastellorizo, dont elle entend se réserver seule les droits d’exploitations (il s’agit des zones dénommées « AR/TRO/XVIII/G/5034 / (927 623 H.) » et « AR/TRO/XVIII/H/5035/ (1 859 607 H.) »). Ces zones correspondent à la décision 2012/2974 du Conseil des ministres, par laquelle la Turquie donne pouvoir à la société turque TRAO de lancer des recherches pétrolières.

Sources en grec :

http://www.geostrategy.gr/pdf/20120428%20Official%20Turkish%20Maps.pdf

Cette décision turque vient alors qu’Israël, la Grèce et Chypre se rapprochent autour de nombreux projets et de nombreuses pistes de réflexion quant à l’exploitation de leurs zones économiques exclusives, dont la plus ambitieuse est « l’interconnecteur eurasiatique » (eurasia interconnector):

Le gouvernement grec, ces derniers temps, évoque la délimitation de sa zone économique exclusive (qu’il est en droit d’étendre à toute la zone figurant sur la carte de début d’article) mais il n’y a toujours pas procédé.  – voir les billets de la catégorie « relations gréco-turques » sur ce blog, et la convention des nations unies prévoyant la délimitation de ces zones.

Publicités
Cet article a été publié dans 8- Relations gréco-turques. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Mainmise de la Turquie sur le pétrole grec : l’heure de vérité

  1. Nicolas V dit :

    Croyez-vous sincèrement que tout cela n’a pas été organise par l’UE, que le système financier n’a pas planifie ?
    Nous connaissons nos ennemis, je savais depuis longtemps que le 4e Reich lancerait la Turquie sur la Grece. « Soyez bien sages, sinon … ». L’UE dévoyée est mortifère, ses complices, les politiciens grecs sont traitres a l’humanité.

    • europegrece dit :

      Je ne pense pas qu’il y ait un centre de décision qui organise tout.
      Mais le monde est une arène, chacun se sert sur les plus faibles… Aux Grecs de le comprendre sinon ils n’auront malheureusement que ce qu’ils méritent.

      • TA_poulos dit :

        Et d’apres vous que méritent- ils?

        • europegrece dit :

          Comme je suis un amoureux de la Grèce et de l’hellénisme en général, je dirais que c’est un peuple qui a fait tant d’efforts dans son histoire depuis la création de l’état grec, qu’ils méritent de pouvoir vivre tranquillement en renforçant la cohésion et les structures de cet état créé à partir de rien, avec tant de difficultés.

          Mais en étant plus objectif, le citoyen qui met au pouvoir des gouvernants incapables depuis des décennies a une part de responsabilité; et si les Grecs d’aujourd’hui ne cherchent pas à faire respecter cet état ainsi que les ressources des générations futures face aux appétits de toutes sortes, personne ne le fera pour eux et ils devront en assumer les conséquences (donc : perdre une partie de la zone économique exclusive à laquelle ils auraient droit et ne pas pouvoir exploiter pleinement les ressources naturelles de la mer Egée, faire face à une future autonomie de fait de la Thrace sur le modèle de ce que les Serbes ont subi au Kosovo, assumer que la part de Grecs dans la population du pays ne cessera de décroître, etc. bref rien de très enviable).

          • Ta_OULOS dit :

            Je vois que nous sommes entièrement sur la même longuur d’onde! Je suis entièrement
            d’accord avec votre analyse. Nous n’avons en général que les gouvernants que nous méritons, puisque nous les y mettons. Il en va de même en France.
            Les politiques grecs , toute tendance confondue, sont des pantins, aux ordres des plus puissants qu’eux, peu leur chaut de savoir qu’il en va de la fierté nationale, sans tomber bien entendu dans un nationalisme exécrable,, seul leur intérêt bien compris compte à leurs yeux. Et pourtant, ce n’est pas faute d’avoir eu de grands hommes en Grèce depuis la révolution de 1821, mais des hommes tels que Kolocotronis, Miaoulis, ou encore Macriyannis qui representaient l’hellenisme et la fierte grecque ne font plus recette depuis longtemps .
            Et ce ne sont les hommes tels que ceux au pouvoir actuellement qui risquent de changer la situation. Ce ne sont que des petits toutous aux ordres des puissants et qui font là où on leur dit de faire. C’est vraiment pitoyable…ce qui me surprend cependant, .c’est l’apathie de la population qui règne dans ce pays! Jusqu’où ira t- on pour qu’une réaction puisse intervenir? La passé a pourtant montré que le peuple grec savait se montrer digne lorsque la situation l’exigeait. Tout fout l’camp!……

            • europegrece dit :

              Bonjour

              Pour ce qui est précisément de l’apathie je crois que nous sommes tous un peu pareils : habitués à consommer, inquiets pour l’avenir en cas de crise; le père de famille grec se dit sans doute que la situation est très mauvaise mais qu’elle pourrait être encore pire et cela l’empêche peut-être d’aller plus loin dans la révolte. Quant aux jeunes, pourquoi se révolter quand il est possible de partir, tout simplement. D’aller se vendre en Allemagne ou en Australie ou ailleurs. Cela reste une société surtout urbaine; la révolte que vous évoquez venait des campagnes enracinées et qui ne voyaient pas d’autre avenir que sur leur terre. Je ne sais pas. Merci pour vos commentaires.

      • g.j dit :

        Votre remarque et votre reflexion est certe vraie mais moyenageuse,car c’est les opportunistes,les affamés des richesses,les troika,etc… qui detruisent le monde,déstabilisent des nations et des peuples, à cause de leur soif d’argent.
        C’est pas ca etre civilisé,ni eduqué,ni respecté les autres…Ce comporter de tel sorte, c’est retomber en plein moyen âge,en plein sauvagerie,même les animaux ont plus de respect de leurs entourage…
        La Grece et les ( grecs) Hellènes ,s’en sortiront toujours ! On a vécu des situations plus dures encore!
        Et on vivra toujours mieux que vous tous,car on a la bénédiction.
        Vous nous traitez de voleurs, mais c’est vous tous que depuis toujours nous volez tout, et exploitez toutes nos richesses:civilisation,science,philosophie,croyance,jeux olympiques,ethymologie,vous avez volé toutes nos richesse et patrimoine et vous l’exploitez dans vos muses!
        Et maintenant vous cherchez par tout les moyens de nous endetter pour nous voler nos richesses que dieu nous a donner.
        Vous etes et resterez toujours des pauvres malheureux,car les racines et tout fondement de votre vie démarre toujours par la Grece et ce que les hellènes ont donne a l’humanité,vous n’avez fait que prendre,utiliser,transformer ou ajouter,mais vous n’avez jamais pu créer ou inventer…
        Et cela vous tuent et vous rendent malades.

        • europegrece dit :

          Bonsoir G J;
          Concernant votre remarque « la Grèce s’en sortira toujours on a vécu plus dur » je suis désolé de vous dire que les Indiens d’Amérique disaient sans doute cela il y a 300 ans. Ce genre de réflexions constitue une sorte de fatalisme positif qui ne mène à rien de bon. Après tout l’Anatolie a été dominée par des habitants de culture grecque pendant des siècles et ce n’est plus le cas. Cela démontre que certaines erreurs ou certains mouvements (comme la démographie et les migrations) peuvent modifier du tout au tout l’histoire et mener un peuple au néant s’il ne se réveille pas.
          Quant à votre réflexion finale, il est inutile de dévaloriser les autres civilisations qui ont beaucoup créé aussi. A qui s’adresse ce « vous »? Il existe nombre de philhellènes aussi; ne les découragez pas par un verbe excessif, qui traduit certes une révolte qui elle, est légitime. En revanche votre dernière remarque me rappelle certains écrits de Nietzsche sur la haine des racines grecques trop présentes. Le mishellénisme existe mais vos propos sont excessifs. Aux Grecs d’aujourd’hui de se battre, de se réveiller, de briller à nouveau. ils en sont capables s’ils dominent leurs démons (la division, la haine de soi, et la superficialité totale de certaines de leurs élites dépourvues de tout sens de l’histoire, du bien commun et de l’intérêt national). Merci quand même pour votre commentaire. Bonne soirée

  2. CT dit :

    ce n’est pas une surprise aux vues des déclarations lues dans la presse turque et des informations fournies par vos soins, certes, mais je crains pour l’avenir d’une part parce que, comme vous le soulignez si justement, la Grèce est affaiblie et beaucoup plus qu’on ose le dire mais aussi parce que les politiciens grecs ont un complexe permanent depuis des décennies et n’osent point s’élever contre les agissements de la Turquie mais lorsque ces derniers violent les lois internationales, par crainte de « blesser » leurs amis européens si turcophiles qu’ils ne savent plus distinguer les provocations, les répressions etc.

  3. yannis dit :

    Si l’Europe agit cette fois comme elle le fait depuis près de quarante ans pour Chypre (c’est à dire pas grand chose…) la Grèce peut craindre le pire de la part de ses voisins. Ces derniers ne seront pas bien contrariés dans leurs désirs de conquêtes territoriales …..

  4. Sakis dit :

    A Oulos jez voudrais préciser une chose! Les héros de 1821 comme Kolokotronis, Karaïskakis et Makriyannis n’étaient pas des politiciens. En fait, ce qui a fait la honte de notre histoire a toujours été les politiciens. Mais pourquoi malgré tout l’histoire de la Grèce est si belle? Parce que ceux qui ont fait l’histoire étaient des patriotes, des pallikares! Les héros de 1821 n’étaient pas des politiciens, ils étaient patriotes, des chefs de guerre redoutés qui ont laissé leur nom et leur sang dans l’histoire !!! En fait, presque toute notre histoire a été forgé par des patriotes-guerriers qui ont fait coulé le sang et qui auront fait couler le leur !!!

    Vénizélos, bien qu’il ait été politicien (et un des meilleurs) était avant tout un soldat-rebelle qui avait non seulement tenu tête contre les Turcs, mais aussi contre les Européens qui avaient à l’époque toujours refusé l’union de la Crète à la Grèce. (Un exemple de l’antagonisme de l’Europe envers la Grèce)

    En fait, la vie actuelle n’a pas changé: on a toujours des imbéciles et des traîtres qui nous gouvernent. On a toujours un peuple naïf et ignorant qui leur font confiance. On a toujours des Européens qui n’ont jamais voulu voir une Grèce prospère (comme en 1898 et 1920). Hors de question de voir Chypre unifiée avec la Grèce, comme ce fut le cas avec la Crête. Hors de question que la Grèce exploite en toute liberté des ressources de sa zone économique exclusive.

    En fait, c’est l’histoire qui se répète tout simplement.

    Et comme toute histoire qui se répète, il y aussi une chose qui assurément viendra et que ça pètera tôt ou tard à la figure de l’Europe et de la Turquie … c’est que dans un avenir proche viendra les nouveaux patriotes grecs qui marqueront de nouvelles pages! Ca c’est un fait qui a été avéré depuis 4000 ans!

    Reste à savoir comment … Mais on le verra tôt ou tard! Maintenant ce que je peux vous donner comme conseil, c’est ceci: n’écoutez pas trop la radio, la télé et les articles … Ils sont là pour amplifier les choses car leur mission est d’attirer plus d’attention pour faire leur chiffres! Ils n’ont jamais été là pour parler des progrès …. Enfin voili voilà !!!

    • europegrece dit :

      Merci d’avoir donné votre vision des choses.

      Il y a au moins trois nouveautés tout de même aujourd’hui, qui n’existaient pas autrefois à mon avis : d’abord la société de consommation (en berne avec la crise, mais qui a eu son effet sur les mentalités) et l’urbanisation actuelles en Grèce qui font que les figures héroiques dont vous parlez avaient un mode de vie très différent des grecs d’aujourd’hui et une mentalité encore plus différente; ensuite le faible nombre de naissances, enfin l’immigration de masse. Tout cela ne peut être changé qu’avec la politique et non pas avec l’héroisme individuel.

  5. g.j dit :

    C’est pas avec l’heroïsme individuel que les hellènes vont changer le sort qu’on leurs fait subir a eux et à leurs beau pays… C’est toute la population hellénique avec aussi ses lobby’s puissants de par le monde qui vont bientôt ce révolter et dire : ça suffit maintenant,des nous voler encore et encore.
    Biensur comme toujours et partout il y aura des meneurs… Et je suis prêt d’être parmis ces meneurs, même donner ma vie, si il le faut ! Et croyez moi, (vous tous) je ne manque de rien! Je vie comme un seigneur,mais je suis capable de me sacrifier pour mon pays et contre l’injustice qu’on nous fait subir et je suis certain que je ne suis pas le seul!je suis prêt de mettre tout ce que j’ai et toute mon intelligence pour défendre mon pays de tous ces criminels et voleurs….
    Car l’injustice que notre pays et notre peuple subissent est enorme et flagrente.
    Le reste du monde  » les barbares  » pillule d’opportunistes,de voleurs,ils sont sans scrupule,sans éducation,sans aucun respect,sans principes…
    Ex: quand tu es civilisé,avec « philo-timon » mot que tout les hellènes ont comme principe inculqué depuis leurs existence, »c’est encré dans leurs esprit dans leurs âmes! ».C’est très facile qu’un sauvage…sans respect de rien,sans principe et sans « philo-timon » viennent ravire gratuitement tout ce que tu as,te piller tout et l’emporter chez lui et en profiter et en final, t’insulter de surplus!…
    Vous avez pourri l’humanité entière avec l’intérêt et la soif du fric,vous avez détruit toutes les vraies valeurs . Je ne veux pas qualifier personne…mais eux mêmes savent et je dis… Savent,pas qu’ils sont conscients… Car ils n’ont aucune conscience.!
    Vous les Barbares… Vous vous gargarisez des mots comme: politique,démocratie,philosophie,monothéisme,humanité,anthropologie, etc… Or que vous n’avez jamais compris la réelle signification des ces mots,ni leurs valeurs…Vous avez tout Cannibalisé,dévalorisé,banalisé.!
    Vous la mafia…Augmentez vite à votre façon la dette Grecque à 10 mille milliards d’euros et ensuite: dites nous: on exploitent pendant un siècle votre pétrole,gaz naturel et or…pour vous faire rembourser la dette que nous vous avons crée de toutes pièces…
    Barbares…
    Γ.Ι.

    • europegrece dit :

      Je vous réponds par un copier coller de mon autre message

      Il est inutile de dévaloriser les autres civilisations qui ont beaucoup créé aussi. A qui s’adresse ce « vous »? Il existe nombre de philhellènes aussi; ne les découragez pas par un verbe excessif, qui traduit certes une révolte qui elle, est légitime.
      Aux Grecs d’aujourd’hui de se battre, de se réveiller, de briller à nouveau. ils en sont capables s’ils dominent leurs démons (la division, la haine de soi, et la superficialité totale de certaines de leurs élites dépourvues de tout sens de l’histoire, du bien commun et de l’intérêt national).
      J’ajoute que nombre de Grecs ont adopté les valeurs que vous décriez. Et c’est une des raisons de la situation actuelle. J’aime la culture grecque et les terres hellènes ainsi que leurs habitants. Mais il ne sert à rien d’être injuste ou excessif. Bonne soirée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s