Les Grecs menacent de faire Fort Alamo

Source de la photo : http://www.panoramio.com/photo/115799050

Koungui. Montagnes d’Epire. Source de la photo : http://www.panoramio.com/photo/115799050

« Si nous n’obtenons pas ce que nous voulons et ce à quoi nous avons droit de l’Eurozone, nous allons faire Koungui. »

Tels sont les mots de Panos Kamménos, ministre de la défense grec, dirigeant des Grecs indépendants le 18 février 2015 en pleine négociation du ministre des finances Yanis Varoufakis avec ses homologues européens.

Autrement dit, Fort Alamo version Hollywood (dans le film réalisé par John Wayne en 1960, celui-ci incarnant Davy Crockett se fait sauter avec les munitions dans la chapelle du fort pour ne pas tomber entre les mains des Mexicains): le 13 décembre 1803, dans les montagnes perdues de l’Epire, le moine Samuel et quatre autres combattants grecs en lutte contre ceux qu’ils appelaient les  « Turcalbanais » (ie Albanais musulmans) d’Ali Pacha de Tépéléni, préféreront se faire sauter dans l’église de Sainte Paraskévi sur la colline de Koungui près de Souli, avec toutes leurs munitions plutôt que de se rendre, emportant leurs adversaires dans la mort.

Kamménos reprend les termes qui se diffusent depuis quelques jours sur la blogosphère grecque: faire une dernière sortie  et « faire Koungui »…

Le 11 janvier 2015, Vénizélos, le socialiste allié au Premier ministre centre-droit Samaras dans le précédent gouvernement grec, avait déjà annoncé que si SYRIZA gagnait les élections, la Grèce « pourrait devenir un nouveau Koungui et tous les Européens viendraient déposer des gerbes [de fleurs] à son mémorial. »

A ne pas sous-estimer.

Beaucoup de Grecs éprouvent une certaine fascination, pour ces épisodes de leur histoire où, seuls contre les plus puissants, certains de leurs ancêtres ont préféré la mort au déshonneur…

A propos, il existe une controverse sur le rôle joué par Davy Crockett à Fort Alamo : contrairement au film, le vrai Davy Crockett se serait rendu avant d’être abattu par les Mexicains.

Il aurait donc eu « et la mort, et le déshonneur. »

Reste à voir si Tsipras, Varoufakis et Kamménos incarneront le Davy Crockett du film, ou l’autre…

Et si « le Mexicain » aka Wolfgang Schäuble ira lui aussi jusqu’au bout. Passionnant.

Advertisements
Cet article a été publié dans 6- Relations avec les pays du Nord. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Les Grecs menacent de faire Fort Alamo

  1. Magne deux dit :

    Luttez contre la corruption passée et le clientélisme cela c’est plus dur que de parlez, il y a aussi des responsables Grecs de la situation actuelle pour le moment ils dorment tranquilles et pour certains avec des euros bien à l’abri .

    • europegrece dit :

      bonjour
      Quand vous dites « luttez » vous parlez à qui? Si c’est à moi je ne suis pas citoyen grec
      Personne en Grèce ne nie qu’il y a des Grecs responsables de la situation et de plus en plus de gens sont poursuivis bien que beaucoup reste à faire (et de toute façon ce n’est pas cela qui remboursera la dette abyssale du pays)
      Mais beaucoup de grosses fortunes grecques sont à la City de Londres (légalement, oui légalement, par exemple beaucoup de ces fameux « armateurs » sont à Londres en toute légalité) ou ailleurs dans le monde et de ce fait ne sont nullement frappées par les augmentations d’impôt; on fait comme si « les Grecs » était un ensemble statique qui allait se laisser plumer par les mesures d’austérité mais généralement les pauvres qui ont pu partir (par nécessité) et les plus riches (par intérêt) sont loin depuis longtemps.
      Le vrai scandale en Grèce et en Europe c’est qu’on a fait supporter aux contribuables européens dont grecs les mauvais placements (prêts impossibles à rembourser) des banques privées grecques ET européennes auprès de l’état grec
      Ce que Varoufakis appelle « la domination des banques en faillite »
      Et ce que certains avaient compris dès 2012 voir ici https://europegrece.wordpress.com/2012/02/15/grece-ou-va-largent-des-prets/

      Le vrai scandale donc il est là: vous, moi, nous payons pour aider ou sauver les banques (parfois françaises, allemandes) qui ont prêté n’importe quoi à la Grèce. Il y a eu un renoncement à une partie de cette dette et le reste a été pris en charge par les états pour ne pas que les Banques privées essuient les pertes de la situation grecque: ce capitalisme ne partage pas les richesses mais il partage les pertes des banques, qu’il collectivise et fait peser sur les citoyens.
      Ce système ne peut plus durer, c’est ce que dit Varoufakis donc et sur ce point tous les contribuables européens devraient soutenir Syriza. Sur ce point au moins.
      Il faut rappeler que d’autres pays comme l’Islande ont choisi de ne pas soutenir leurs banques qui étaient dans la difficulté (pour d’autres raisons); c’est donc un choix que tous les dirigeants européens de l’Eurozone ont fait, pas que les Grecs
      La plupart des citoyens grecs n’en peuvent plus des mesures prises, on a atteint les limites de la société grecque, donc que faire : quand on ne peut plus on ne peut plus

  2. Magne deux dit :

    Je sais que vous n’êtes pas Grec , mais que des gens comme Simitis qui a fait entrer la Grèce dans l’euro et les membres de la commission européenne de l’époque dorment tranquille, c’est un peu énervant,j’ai aussi l’impression que certains en Grèce font un amalgame Europe =Allemands=Nazis , depuis 35 ans la Grèce à reçu pas mal d’argent de l’Europe, il n’a pas été perdu pour tout le monde .

    • europegrece dit :

      la fin de votre commentaire n’est contestée par personne; mais il n’y a pas d’amalgame europe=allemands=nazis le problème est que tout n’est pas clair entre Allemands et Grecs au sujet de la 2e guerre mondiale (la question du prêt forcé que l’Allemagne avait contraint la Grèce à lui faire par exemple), ce sont des points qui n’ont rien à voir avec les subventions et comme cela n’est pas clair la situation de domination de l’Allemagne est vécue comme un impérialisme (alimenté par les erreurs grecques certes) qui ferait écho à un autre impérialisme; les bons comptes font les bons amis et là on est dans la confusion la plus totale
      Vous avez entièrement raison pour Simitis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s