Elections grecques du 17 juin 2012 : les leçons du scrutin

Voici les résultats partiels et provisoires des élections législatives grecques du 17 juin 2012, tels qu’ils apparaissaient sur le site du ministère de l’intérieur grec, le 17/06/2012 à 22h40 heure grecque.

Ils sont susceptibles d’évoluer.

Mais on peut déjà voir que la bipolarisation de la société grecque se poursuit avec, d’une part, la Nouvelle Démocratie (centre droit) et d’autre part le Syriza (gauche radicale), qui prend la place du PASOK (parti socialiste) à gauche. Tant la Nouvelle Démocratie que le Syriza ont considérablement augmenté leur score par rapport aux élections du 6 mai.

Reste à savoir quelles alliances pourront être trouvées par le vainqueur, la Nouvelle Démocratie (voir le mode de scrutin grec expliqué par Europe Grèce).

Sous la pression populaire la Nouvelle Démocratie a annoncé à plusieurs reprises qu’elle tenterait d’amender le dernier plan d’austérité avec la Troïka (Union européenne, FMI, BCE).

Du côté des partis qui font de leur aspect « nationaliste » ou « patriotique » le coeur de leur programme, les « Grecs indépendants » (qui se proclament opposés au Nouvel ordre mondial mais restent plutôt modérés), reculent de 3 points.

Aube dorée, le parti qui a beaucoup fait parler de lui en Europe, se maintient en pourcentages, et talonne les Grecs indépendants.

Les sondages postérieurs aux élections du 6 mai 2012 avaient prédit la chute d’Aube dorée.

De même, beaucoup d’observateurs (y compris votre serviteur) croyaient que ce parti chuterait après l’incident qui s’était produit sur le plateau de la chaîne ANT1 le 7 juin 2012. Le jeune porte-parole du parti, Ilias Kasidiaris, qui est aussi spécialiste en agronomie, auteur d’un recueil de nouvelles et amateur d’arts martiaux, avait fait le tour des journaux télévisés du monde entier. Il avait vidé en direct un verre d’eau sur la députée de Syriza Réna Dourou, laquelle avait évoqué un procès opposant Kasidiaris à une militante de Syriza, et avait frappé la députée communiste grecque Liana Kanelli, après que celle-ci lui ait demandé de quitter le studio en le giflant avec un exemplaire du journal communiste « Rizospastis ».

Mais le malaise de la société grecque est tel, que près d’un demi-million d’électeurs grecs sont attirés par la radicalité d’Aube dorée, dont le discours agressif pointe les deux aspects de la mondialisation qui frappent le plus la Grèce : l’aspect financier, et l’aspect migratoire.

Les sondages ont longtemps donné Syriza vainqueur. La peur du chaos créée par le côté inexpérimenté, changeant, hétéroclite et radical de Syriza, et les déclarations d’Alexis Tsipras sur le regroupement familial des immigrés entre les deux élections (un acte manqué?), ont peut-être fait pencher la balance.

Pour comparer avec les élections du 6 mai :
https://europegrece.wordpress.com/2012/05/06/elections-limmense-cri-de-rage-du-peuple-grec/

Mise à jour du 18/06/2012 : l’abstention serait de 39%, soit 4 points de plus que lors des élections du 6 mai 2012.


Note à l’attention des lecteurs du blog : après plusieurs jours de pause, « Europe Grèce » publie ce billet à l’occasion des élections. Mais nous réfléchissons à une autre version du blog, basée sur la traduction d’articles grecs. Merci à ceux qui ont tenté de nous contacter pour coopérer avec « Europe Grèce » et pardon de ne pas avoir eu le temps de leur répondre. Nous le ferons bientôt.

Publicités
Cet article a été publié dans Spécial Elections 2012 & 2014. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Elections grecques du 17 juin 2012 : les leçons du scrutin

  1. CT dit :

    Merci une fois de plus d’avoir épluché pour nous les résultats. Je viens de passer 2h à regarder les scores et les déclarations des principaux responsables de parti. Votre synthèse est parfaite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s