Humour tragi-comique sur la crise et la générosité migratoire

*

Georges Papandréou et les pays de l’Union européenne veulent à tout prix faire mentir le vieil adage selon lequel « charité bien ordonnée  commence par soi-même ».

Voici ce que déclarait Georges Papandréou (à l’époque Premier ministre d’un pays en faillite qui ne parvient pas à nourrir sa propre jeunesse, ndlr) le 10 septembre 2010 :

« A l’heure où d’autres pays de l’Europe chassent les immigrés et les Roms, nous, nous leur ouvrons les portes. »

Petite remarque  : l’Union européenne pourra lui descerner le brevet de la générosité suicidaire, elle  qui tout en reprochant aux Grecs de mal accueillir les immigrés clandestins, asphyxie la Grèce sous le poids de l’immigration clandestine en raison des accords de Dublin II. Ceux-ci prévoient que le pays où arrive un immigré clandestin doit le reprendre s’il le quitte pour un autre pays : or c’est par la frontière gréco-turque que passent 90% des clandestins vers l’Union européenne, arrivant par avion en Turquie, puis dirigés vers la frontière par des passeurs au vu et au su de tous.

* (Pardon aux bisounours)

Publicités
Cet article a été publié dans 7- Immigration, 9- Divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s